24 septembre 2020

Après un match décevant, Dijon revient avec le nul de Lens

Lens a essayé de jouer au football avec sa générosité habituelle mais aussi ses lacunes techniques. Face à Dijon qui cherchait surtout à défendre, le spectacle n’était évidemment pas au rendez-vous et le DFCO a l’avantage pour le match retour avec ce partage des points (1-1).

Comme d’habitude, le spectacle a été médiocre pour ces matchs de play-offs puis de barrage. Lens a eu un peu plus de fougue que Dijon qui s’est contenté de défendre. Une tactique désolante pour l’équipe de Ligue 1 mais c’est ce qu’offrent depuis des mois Dijon, Caen ou Guingamp.

Les débats se perdent dans la nervosité dans les premières minutes avec notamment un attroupement provoqué par Balmont et Fortes mais dans le jeu, c’est Lens qui essaie de se montrer mais les Sang et Or n’inquiètent pas Runarsson.

Dijon a la plus grosse opportunité mais Jeannot, en position idéale, expédie le ballon dans les tribunes de Bollaert (42e).

Dès le début de la seconde période, Coulibaly la joue fine pour laisser Bellegarde filer défier Runarsson et le jeune milieu lensois ouvre sereinement la marque (48e).

Le DFCO ne réplique que sur des exploits personnels. Sur l’un d’entre-eux, Saïd décoche une frappe violente repoussée par le poteau de Vachoux (56e).

A l’approche du dernier quart d’heure, Saïd continue ses tentatives. Il pénètre dans la surface, élimine Fortes qui laisse trainer sa semelle sur le tibia du Dijonnais. Malgré l’appui du VAR, l’arbitre ne donne pas le penalty qui s’imposait pour Dijon (74e).

En fin de match, Antoine Kombouaré se décide enfin à faire rentrer un élément offensif. Kwon remplace Balmont. Le Sud-Coréen ne tarde pas à se faire remarquer : il récupère un ballon en profondeur de Saïd sur lequel, Jeannot s’efface, pour piquer le ballon par-dessus Vachoux (81e).

Les Lensois sont en souffrance dans les dernières minutes. La fatigue des matchs contre le Paris FC et Troyes leste les jambes artésiennes mais le DFCO, malgré, quelques situations, n’en profite pas.

Les deux équipes se séparent sur ce score de parité (1-1) légèrement à l’avantage de Dijon avec le match retour dimanche à Gaston Gérard, mais l’avantage est fragile.

Laisser un Commentaire