28 septembre 2020

Brésil : Pas de brassard pour Neymar

L’information peut paraître anecdotique mais l’attaquant du PSG Neymar ne sera pas le capitaine de la sélection brésilienne lors de la Copa America (14 Juin – 7 Juillet au Brésil).

Le sélectionneur Tite l’a annoncé à son joueur ce weekend. L’épilogue d’un mois de Mai compliqué pour le brésilien déjà critiqué par les supporters parisiens.

« Ney a commis une faute »

Selon le journal brésilien Globo, Tite aurait pris sa décision après l’altercation entre son joueur vedette et « un supporter » à l’issue de la défaite du PSG contre Rennes (2-2, 6-5 TAB), en finale de Coupe de France le 27 Avril dernier. Un agacement rendu publique le 18 Mai dernier lors de l’annonce de la liste brésilienne pour la compétition sud-américaine : « Selon moi, il (Neymar) a commis une faute mais je veux parler du brassard en tête avec lui ». Une discussion qui a lieu ce weekend donc et qui pourrait porter un coup à l’égo de l’ancien barcelonais.

Neymar est arrivé trois jours en avance au rassemblement du groupe, loupant par la même occasion l’entraînement du PSG jeudi dernier. L’entraîneur allemand Thomas Tuchel a affirmé par la suite qu’il n’en avait pas été dispensé.

Une image contrastée dans son pays

Ce nouvel événement confirme la relation complexe qu’entretient la star brésilienne avec son pays. Lors du Mondial en Russie, il y’a presque un an, ces simulations sur le terrain n’avait pas plu aux supporters brésiliens. La défaite face à la Belgique en quart de finale (1-2)  n’avait clairement pas arrangé les choses. S’il a fait des efforts depuis, une victoire dans cette Copa America, organisée au Brésil, ferait du bien à son image. A lui de retrouver son niveau du Mundial 2014 où il avait porté à lui tout seul la sélection avant de se blesser en quart de finale contre la Colombie.

Dani Alves, le soldat

Le brassard revient donc au défenseur du PSG Dani Alves, 36 ans et 108 sélections. Il le portera dès les matches amicaux de préparation à la Copa América, contre le Qatar, le 5 juin à Brasilia, et contre le Honduras, le 9 juin à Porto Alegre. Il avait déjà été 4 fois capitaine sous l’ère Tété.

Laisser un Commentaire