7 juillet 2020
Dernières actu France Ligue 1

Brest assomme puis résiste à Saint-Etienne

La tempête avait cessé de souffler à la pointe Finistère pour laisser se dérouler le match entre Brest et Saint-Etienne mais les Stéphanois ont quand même été emportés par les bourrasques des occasions brestoises en première période. Les Verts ont tenté de revenir en seconde période mais c’était trop tard, Brest s’impose logiquement (3-2).

Après une première occasion gâchée par Belkebla (18e), Brest ne tarde pas à faire parler la poudre. A l’initiative d’un ballon de Battocchio, Charbonnier s’efface et laisse Grandsir s’échapper qui délivre un centre parfait au second poteau pour Lasne. Le milieu de terrain croise admirablement son tir hors-de-portée de Ruffier (21e).

Quelques minutes après, Grandsir déborde encore côté gauche et combine avec Perraud qui centre pour Charbonnier qui reprend dans la foulée pour le but du break (38e).

Toujours dans le même temps fort breton, Charbonnier lance Cardona qui résiste à Saliba puis se présente face à Ruffier qui se met au sol trop rapidement et permet au Brestois de marquer dans le but vide (43e).

3-0 et ça aurait même pu en faire 4 si la frappe de Charbonnier après un excellent service de Cardona avait été cadrée (45e). L’attaquant brestois tape le poteau de rage, il sait que ce quatrième but aurait rendu impossible un retour stéphanois.

A la reprise, c’est un Saint-Etienne bien plus motivé qui revient des vestiaires.  Après un but logiquement refusé à Bouanga pour hors-jeu (48e), un penalty est accordé aux Stéphanois pour un main de Chardonnet lors d’un tacle. Cependant, le ballon touche sa cuisse avant de toucher la main du défenseur brestois.

Alors qu’on ne cesse d’expliquer que ce genre de situation ne doit pas donner lieu à un penalty, le VAR fait le contraire et permet à Bouanga de relancer le match (54e).

Les hommes de Claude Puel tentent de revenir et Diony, auteur d’une bonne entrée, profite du trou entre Duverne et Perraud pour décocher une frappe qui trompe Larsonneur (69e).

Le portier brestois qui avait déjà repoussé une tentative de Bouanga du genou (62e) pourra compter sur sa défense dans le dernier quart d’heure pour empêcher Saint-Etienne de se montrer à nouveau menaçant pour signer un succès logique.

Brest reste au 13ème rang, cinq points devant Saint-Etienne et avec sept unités de plus que le barragiste dijonnais. Pour les Verts, la lutte pour le maintien débute.

Laisser un Commentaire