Julien Stéphan n’est plus l’entraîneur de Rennes

Le Stade Rennais n’a plus gagné depuis sept rencontres (5 défaites et deux nuls toutes compétitions confondues). Devant ce constat, Julien Stéphan a transmis sa démission à sa direction qui l’a acceptée.

Après une production médiocre contre Nice qui enchaîne pourtant les résultats décevants depuis le début de saison, Rennes a essuyé un quatrième revers consécutif. Celui de trop pour Julien Stéphan qui a proposé sa démission ce week-end. Et celle-ci a été acceptée par la direction du club breton.

Arrivé en décembre 2018 pour remplacer Sabri Lamouchi, Julien Stéphan a relancé Rennes en remportant notamment la Coupe de France le 27 avril 2019 face au PSG. Rennes s’est aussi qualifié pour la première fois de son histoire en Ligue des Champions au terme de la saison écourtée à cause de la pandémie de la Covid-19. Malheureusement, la campagne européenne a été un fiasco total.

Avec un unique match gagné en 2021, contre Brest (1-2) le 17 janvier, la situation sportive devenait intenable dans un club qui tangue en interne depuis l’an passé. Le départ du président Olivier Létang, il y a un peu plus d’un an, avait positionné l’entraîneur de 40 ans en première ligne. La gestion ubuesque du départ de Mbaye Niang et celui incompréhensible de Raphinha à Leeds ainsi que les insuffisants renforts enregistrés cet été ont fait du Stade Rennais une équipe plus faible que la saison passée alors qu’elle découvrait la Ligue des Champions. Paradoxal.

Son successeur aura beaucoup de travail car après l’échec de la Ligue des Champions, Rennes est éliminé de la Coupe de France et il ne reste plus que le championnat où le quatuor de tête est désormais inatteignable. Reste la cinquième place que les équipes distancées (Rennes, Marseille) et les outsiders (Metz, Lens, Montpellier voire Angers) convoitent.

Laisser un Commentaire