La France a fait valoir sa supériorité contre l’Uruguay

L’équipe de France a parfaitement manœuvré son match. L’Uruguay a fait planer le danger pendant la première période mais après le repos, l’écart de niveau s’est fait ressentir et les Bleus se hissent en demi-finale de la Coupe du Monde !

On a beaucoup parlé de l’absence de Cavani mais malgré son incroyable talent sa présence n’aurait vraisemblablement pas changé la physionomie de la rencontre. Les Français ont dominé l’Uruguay dans tous les compartiment de jeu. Techniquement, il n’y avait pas photo entre les deux sélections mais c’est sur coup de pied arrêté que les Bleus ont fait la différence d’abord. Un coup-franc de Griezmann est parfaitement coupé par Varane qui devance toute la défense celeste (40e).

Auparavant, les Uruguayens ont joué dur, très dur. L’arbitre n’a sans doute pas assez sévi notamment à l’égard de Stuani et Suarez. Juste avant le repos, l’Uruguay pense revenir dans le coup mais la France a un grand gardien avec Hugo Lloris qui se détend sur une tête de Caceres pour détourner le ballon d’une main (44e).

Après le repos, la France démontre son emprise et voit le niveau de confiance de son adversaire s’écrouler : Griezmann décoche une frappe à la trajectoire flottante, Muslera la juge mal et expédie le ballon dans ses propres filets (61e).

Dépassés, les Sud-Américains, Godin en tête, essaient d’entraîner les Français sur un autre terrain en sautant sur Mbappé après un gri-gri de celui-ci (68e). Cinq minutes après, Tolisso passe tout près du 3-0 sur une frappe enroulée (73e).

Dans le jeu, la France a imposé sa griffe. Luis Suarez n’a pas pu décocher le moindre tir. Orphelin de Cavani, il aurait sans été plus aidé avec la présence du Parisien mais Varane et Umtiti ont tellement survolé les débats en défense avec les latéraux Pavard et Hernandez que ça n’aurait surement pas changé l’issue de la rencontre.

On peut se réjouir de la montée en puissance de Griezmann après un début de match très inquiétant. Il a eu du déchet mais a beaucoup travaillé dans un milieu de terrain où Pogba, Tolisso et Kanté ont fait un boulot exceptionnel. Aucun joueur n’a été en dessous. Avec les percussions de Mbappé et le travail de sape de Giroud devant et la parade phénoménale de Llloris, tous les Bleus méritent d’être dans le dernier carré de la Coupe du Monde !

Laisser un Commentaire