L’Angleterre brise sa malédiction

On pensait les Anglais vainqueurs sur un penalty de Kane mais Mina arrache les prolongations pour la Colombie et même les tirs au but. L’Angleterre remporte finalement cette séance, ce qui ne leur était plus arrivé depuis 1996 !

Dans un premier acte d’un ennui considérable, la seule frappe cadrée est œuvre de Quintero et elle est captée par Pickford (45+1). Après, le repos, l’arbitre siffle un contact entre Arias et Kane. Il donne penalty, et Harry Kane en profite pour marquer son 6e but personnel (55e). Par la suite, Dele Alli manque de peu le break sur une tête trop enlevée (65e)

Et quand les Colombiens ont enfin une occasion inespérée, comme cette perte de balle de Walker exploitée par Bacca, Cuadrado expédie un pruneau dans les tribunes (81e). Les Cafeteros essaient enfin de jouer au foot mais c’est beaucoup trop tard pense-t-on.

On pensait l’Angleterre assurée de tout retour mais un relâchement coupable du marquage de Maguire sur le premier corner colombien permet à Yerry Mina d’égaliser d’une tête volontaire que Trippier ne peut qu’effleurer (90+4).

Dans la première mi-temps des prolongations, les Colombiens sont euphoriques et il faut la vigilance de Pickford pour empêcher Bacca de scorer (95e). Cet allant s’efface petit à petit  et les Anglais terminent fort les prolongations mais ne parviennent pas à tromper Ospina avec une frappe un rien trop croisée de Rose (114e) et une tête trop enlevée de Dier alors qu’il était seul sur un corner (115e).

Les Anglais poussent pour faire plier la défense colombienne, exténuée et réunie autour d’un Mina qui est sur une jambe. La Colombie tient et atteint la séance des tirs au but.

Durant celle-ci, Ospina parvient à repousser la tentative d’Henderson mais Bacca rate l’occasion de mettre la Colombie en tête en frappant sur la barre. La parade de Pickford sur la tentative de Bacca, elle,est transformée par Dier qui réussit son tir et envoie l’Angleterre en quarts de finale.

L’Angleterre se qualifie sans briller et sera opposé à la Suède pour un match qui n’incite pas vraiment à l’optimisme en terme de spectacle.

Laisser un Commentaire