22 juillet 2019
Espagne International Transferts

L’Atletico Madrid encore en colère contre Griezmann

Hier soir l’Atletico Madrid a publié un communiqué cinglant accusant Antoine Griezmann et le Barça de leur avoir « manqué de respect » en entamant des négociations en février. La clause de départ est au centre de ses crispations.

Il est temps que cette affaire se termine car à terme elle sera néfaste pour Griezmann comme pour les deux clubs. La clause de départ de l’attaquant français a baissé de 200 millions à 120 millions en juillet. Les Colchononeros, en apprenant que Grizou négocie depuis le mois de février et aurait même trouvé un accord, l’ont un peu mauvaise.

L’Ateltico Madrid n’y va pas par quatre chemins. Antoine Griezmann, qui est sous contrat jusqu’en 2023, est attendu dimanche pour la reprise de l’entraînement « conformément à ses obligations contractuelles ».

Si Barcelone veut réellement Griezmann, il n’y a qu’une solution : payer cash la clause de départ de 120 millions d’euros car l’Atletico Madrid refusera le moindre échelonnement compte-tenu de la fraîcheur des relations entre les deux clubs.

Laisser un Commentaire