24 septembre 2020

Le Brésil a eu très chaud contre le Costa Rica

Un but dans les arrêts de jeu de Coutinho permet au Brésil d’éviter un nouveau partage des points contre un Costa Rica qui aura chèrement vendu sa peau autour d’un Keylor Navas très inspiré mais qui devra s’incliner une dernière fois sur un but de Neymar dans les derniers instants. Le Costa Rica est éliminé et le Brésil en position de force pour se qualifier pour les huitièmes.

Le Brésil a loupé dans les grandes largeurs sa première mi-temps avec un Neymar qui s’écroulait au moindre contact. Durant ce premier acte, la plus belle occasion est pour le Costa Rica avec Borges qui tire à côté alors qu’Alisson était battu (12e).

Après avoir été sauve par sa barre transversale (50e), Navas repousse une frappe de Neymar (56e), il avait déjà maîtrisé celle de Marcelo (41e) puis bondi dans les pieds de Neymar (27e).

Le Costa Rica ne cède pas et lorsque l’attaquant parisien croit obtenir un penalty quand Gonzales lui accroche brièvement le maillot. L’arbitre désigne le point de penalty mais l’assistance vidéo l’appelle et il retire logiquement ce penalty qui n’avait pas lieu d’être (78e).

Alors qu’on pensait que le Costa Rica avait réussi son pari, Coutinho jaillit après une remise de Firmino pour ouvrir la marque d’un bon vieux pointu des familles (90+1). En toute fin de match alors que Los Ticos tentaient d’égaliser, Neymar est idéalement servi en contre et s’offre son premier but dans cette Coupe du Monde (90+5).

Le Costa Rica aurait peut-être gagné à plus jouer en première période car avec ce revers, ils sont éliminés de la compétition. Pour le Brésil, il faudra encore réussir un bon match contre la Serbie pour être sûr de voir les 8èmes mais c’est déjà un gros soulagement que d’avoir gagné cette rencontre comme en témoigne, les larmes de Neymar après le coup de sifflet final.

Laisser un Commentaire