Le Brésil atomise le Pérou

Par souci d’équité, les deux derniers matchs de chaque poule se jouent en même temps. Le Brésil doit impérativement gagner à la Corinthians Arena de Sao Paulo, pour éviter un drame national contre le Pérou qui joue aussi la première place du groupe. 

Le message est bien passé auprès des joueurs brésiliens, qui démarrent pied au plancher. Sur un corner de Coutinho, Thiago Silva dévie de la tête pour Casemiro, qui marque à bout portant (12e, 1-0).

Et sur un dégagement manqué du gardien péruvien Gallese, Firmino contre du dos. Le ballon rebondit sur le poteau et revient dans les pieds du Brésilien qui a suivi. Il crochète Gallese et marque dans le but vide (20ème, 2-0).

Il n’y a qu’une seule équipe sur le terrain et après un peu plus d’une demi-heure, Everton, décalé à gauche, décoche une frappe magnifique de l’extérieur de la surface qui vient se loger dans le but (31e, 3-0).

Les Brésiliens reprennent tambour battant après la pause. Sur un une-deux avec Firmino, Dani Alves propulse le ballon sous la barre et marque le quatrième but de la Selecao (54e).

Willian, entré en jeu au cours de la seconde période, clôt la marque en enroulant un frappe énorme de l’extérieur gauche de la surface (88e, 5-0).

Dans la foulée, Gallese fauche Gabriel Jésus dans la surface. Le penalty est accordé au Brésil. Gabriel Jesus veut se faire justice, mais le gardien péruvien sort un superbe arrêt à l’horizontale.

Les Auriverde ont retrouvé leur jeu Do Brazil. Ils terminent premiers de leur groupe, devant le Venezuela, qui a gagné logiquement (3-1) contre la Bolivie.le Pérou troisième, doit attendre les résultats des deux autres groupes pour espérer voir les quarts de finale.

Laisser un Commentaire