22 juillet 2019
Copa America International

Le Brésil remporte sa Copa America

Le Pérou n’avait rien à perdre ! C’est sûrement ce sur quoi le sélectionneur des Incas a dû discourir avant cette 46ème finale de la Copa America. Surtout que le Brésil n’a pas été transcendant depuis le début de la compétition, hormis contre… Le Pérou qui avait  pris un 5-0. Malgré tout, les Auriverde, qui n’avaient plus gagné la compétition depuis 2007, ont offert ce triomphe aux Cariocas du Maracaña de Rio de Janeiro

Les Brésiliens prennent l’avantage grâce à la révélation de cette compétition : Everton. Gabriel Jesus, lancé sur la droite, centre très intelligemment sur Everton, seul à gauche de la surface, qui trompe superbement Gallese.(15e, 1-0).

Les Péruviens ne comptent pas se laisser faire, et développent du jeu. Sur un centre de Cueva dans la surface, Thiago Silva fait une main et provoque un penalty que Guerrero transforme froidement. Les Incas sont de retour (43e, 1-1).

Mais, quasiment dans la foulée, Gabriel Jesus s’infiltre à l’entrée de la surface, et décoche une frappe qui fait mouche. Le Maracaña exulte (47e, 2-1).

Les Péruviens reviennent après la pause avec l’idée de prendre le jeu à leur compte.Les Brésiliens souffrent et se mettent dans la difficulté à cause de Gabriel Jésus qui prend un 2ème carton jaune, synonyme d’expulsion. La Seleçao est à dix (70e).

Les Brésiliens tiennent malgré tout. Et Everton, encore lui, décide de prendre les choses en main. Il réalise un festival dans la surface péruvienne mais est déséquilibré. Il obtient à son tour un penalty que Richarlison ne manque pas en scellant le score final (89e, 3-1).

Le Brésil remporte sa 9ème Copa America et renoue avec le succès malgré une qualité de jeu discutable. Il peut remercier sa nouvelle pépite, Everton, qui a porté la sélection durant toute la compétition.

Laisser un Commentaire