18 septembre 2019
Chroniques Dernières actu

Le foot populaire se meurt

Aseptiser les stades, c’est un vieux rêve de certains politiques et même de certains dirigeants de club en difficulté. Depuis plusieurs années, on se sert de la sécurité comme d’un prétexte pour matraquer, au sens propre et figuré, le supporter, de mesures qui seraient contraires aux libertés individuelles de tout un chacun, comprenez pour ceux qui ne portent pas une écharpe.

Quand les fans de football disent qu’être supporter n’est pas être criminel, ce n’est pas un simple slogan. Aucune autre catégorie de la population ne subit autant de suspicions, vexations, injustices, violences, privations de droits que le supporter de football.

Il est tout à fait normal de sanctionner les écarts quand ceux-ci ont lieu mais on est tombé dans l’hystérie chez les Préfets depuis plusieurs années. Ils ne prononcent plus des interdictions de déplacement pour un match mais carrément des interdictions de sortie du département.

Le week-end dernier a été un véritable festival, il y a eu le match arrêté à Nancy pour des chants homophobes mais la Commission de Discipline de la  LFP a étudié 18 (!) rencontres de L1, L2 et de Coupe de la Ligue pour des signalement de chants  similaires.

Agnès Buzin, la Ministre de la Santé, elle, s’est exprimée, sur la demande d’assouplissement de l’hypocrite Loi Evin, elle a carrément proposé l’opposé : interdire tout bonnement l’alcool dans les stades, loges comprises.

On sait que les murs ont des oreilles mais, désormais, on aimerait instaurer la prohibition pour les supporters de football.

Ce jeudi soir, L’Eintracht Francfort se déplace à Strasbourg pour le tour préliminaire de Ligue Europa et les supporters allemands ont découvert l’effarante façon de traiter les supporters en France.

Il y a plus de 40 000 spectateurs de moyenne en Allemagne, des déplacements avec des milliers de supporters visiteurs. L’opposé de la France qui ferme ses parcages en prévention pour cause de Gilets Jaunes, de fête foraine ou de transfert de joueur (ce sont de vraies raisons…).

Ce soir en Alsace, des policiers tournaient dans les bars de Strasbourg pour débusquer des Allemands qui auraient osé venir voir un match de foot dans un pays voisin.

Bientôt, il y aura peut-être un rationnement des matchs de football. Qui sait? Si on vous dit que c’est pour votre sécurité…

Photo : @UltrasMadeinFR

Laisser un Commentaire