28 septembre 2020

Le mal aimé Strootman donne 3 points à l’OM qui consolide sa deuxième place

Marseille s’en sort bien au Roazhon Park en ouverture de la 20ème journée de Ligue 1. L’OM a battu Rennes, 1-0, dans les dernières minutes grâce à Strootman (84e) et confisque la deuxième place. Les Bretons ont été surpris alors qu’ils semblaient avoir mis le pied sur le ballon.

Marseille domine nettement la première période mais se montre trop peu dangereux. La première occasion est rennais avec Bourigeaud qui tente un retourné qui passe au dessus des buts de Mandanda. L’OM aurait pu ouvrir le score sur un corner de Payet (27e), où Alvaro hérite du ballon après un cafouillage et tire sur le poteau de Mendy. Dans la foulée, Rennes procède en contre après avoir récupéré le ballon dans les pieds de Rongier. Lancé, Lea-Siliki est percuté par Sarr à l’entrée de la surface olympienne mais la VAR n’accorde qu’un coup franc alors qu’un penalty semblait plus juste.

Le jeu devient haché et les fautes s’enchainent des deux côtés sur un terrain qui se dégrade. Hamari Traoré est averti pour les rennais puis Caleta-Car est coupable d’une grosse faute (34e) sur Del Castillo mais n’est sanctionné que d’un jaune.

Rennes continue de procéder en contre. Del Castillo à droite sert Bourigeaud à l’opposé qui arme une frappe enroulée (41e) bien détournée par Steve Mandanda.

Le premier quart d’heure de la deuxième période est peu animé. Il faut attendre une volée de Raphinha (65e) pour réveiller les 22 acteurs, alors que le ballon passe à coté du poteau de Mandanda. Payet répond au brésilien (68e) mais sa frappe est trop molle pour inquiéter Mendy.

Dimitri Payet est agacé par le jeu de son équipe et par l’arbitre et écope d’un carton jaune (78e) pour protestation synonyme de suspension pour le match contre Angers. Sur l’action suivante, Hunou qui vient de rentrer, centre pour Raphinha qui tire au dessus.

André Villas-Boas réagit en sortant Benedetto pour Lopez et Rongier pour Strootman en passant à un milieu à 3 pour contenir les bretons. Le ton se durcit alors et Da Silva tacle méchamment Lopez à l’entrée de la surface. Benoit Millot ne distribue que la biscotte même si le genou du petit marseillais a été touché par les crampons du défenseur. Dimitri Payet se charge du coup franc qui est repoussé par Mendy (84e) sur Strootman qui la met au fond pour l’ouverture du score. Coup dur pour Rennes qui prend un but contre le cours du jeu.

Ce succès permet à Marseille de consolider sa deuxième place et de mettre son adversaire du soir, le troisième, à 8 points.

 

Photo : @OM

Laisser un Commentaire