Le PSG pas au rendez-vous et Rennes en apprentissage

Le Stade Rennais a pris un point contre Krasnodar (1-1), c’est insuffisant à domicile mais c’est un premier point en C1 et c’est important. Le PSG, lui, a affiché sa grande incohérence et a été battu par un Manchester United pourtant, pas beaucoup plus brillant (1-2).

On avait presque l’impression de revoir un match déjà vu, les spectateurs en moins ce soir.

Marcus Rashford, dans son Parc des Princes a brillé, ce qui n’est pas le cas du trio Neymar – Mbappé – Di Maria, incapable d’être décisif comme trop souvent.
Les choix de Thomas Tuchel posent question avec ce trident qu’il s’obstine à aligner. Le talent individuel suffit à faire voler en éclats les défenses de Ligue 1, mais les défenseurs de Premier League en ont vu d’autres.

D’entrée, Martial provoque Diallo et s’enroule autour de lui pour s’écrouler en pleine surface. Le penalty est accordé. Le spécialiste Bruno Fernandes s’élance mais Navas repousse. Malheureusement, le portier parisien s’est avancé et le penalty est à retirer. Le Portugais ne se démonte pas et tire au même endroit, avec succès (23e)

Paris pousse et mérite de revenir au score même si c’est le malheureux Anthony Martial qui égalise contre-son-camp sur un corner de Neymar (55e).

Désorganisé, Paris tente des actions individuelles mais en fin de match, Pogba trouve Rashford qui n’est pas attaqué par Bakker et peut donc décocher une frappe croisée que Navas ne peut toucher (87e).

Encore une fois, Manchester United est venu se servir au Parc des Princes avec un Rashford déterminant.

Pour Rennes, la grande première en Ligue des Champions a un goût d’inachevé. Guirassy a ouvert la marque sur un penalty (56e) mais les Rennais se sont relâchés après ce but, ce dont a profité Krasnodar avec une frappe monstrueuse de Ramirez (59e) qui renvoient les deux débutants en C1 dos à dos.

Laisser un Commentaire