Le PSG s’en frotte les mains

On s’attendait à un nouveau statu quo en tête de la Ligue 1 mais les défaillances conjuguées de Lyon, Lille et Monaco ont profité au PSG qui revient dans la roue du LOSC, à une petite unité.

Le PSG pensait surement avoir un week-end poussif comme son succès contre Nice (2-1) avec une fébrilité certaine dans tous les compartiments de jeu. Pourtant, le week-end était déjà gagnant, car, Lyon avait cédé contre Montpellier (1-2), les Parisiens ont pu se frotter les mains ensuite en voyant le coup de pouce de la Bretagne.

C’est d’abord Lorient qui a contraint Monaco au partage des points à Louis II (2-2). Un résultat qui tient même du miracle car c’est Ben Yedder qui arrache le point du nul dans les arrêts de jeu.

Un peu plus tard dans l’après-midi de dimanche, Lille a aussi manqué son match. Cette fois c’est Brest qui a réduit les Dogues au silence (0-0). Pas un seul tir cadré pour le LOSC et une prestation assez inquiétante avant d’affronter l’Ajax Amsterdam.

En bas du classement, c’est le réveil des équipes en grande difficulté. Nîmes a profité de l’incapacité dijonnaise à se créer des occasions pour rafler la mise et lâcher son adversaire du jour (0-2).

Le plus irréel est venu d’Angers avec la victoire de Nantes (1-3) pour le premier match d’Antoine Kombouaré. Un camouflet pour Raymond Domenech, qui, sitôt parti, voit Nantes s’imposer.

Strasbourg fait aussi un joli coup en remportant le derby contre Metz (1-2) tout comme Saint-Etienne, vainqueur surprise à Rennes qui ne cesse de décevoir (0-2) et ne profite pas du nul de Lens à Reims (1-1).

En conclusion de cette 25ème journée, il y a eu un dramatique Bordeaux – Marseille (0-0). Un niveau de jeu affligeant et des Bordelais incapables de tirer profit d’une supériorité numérique de plus de trente minutes après les exclusions de Balerdi et Benedetto. Canal + était heureux, du coup, de récupérer la « grosse affiche » de L1.

Photo : screen Canal+

Laisser un Commentaire