10 juillet 2020
Coupe d'Europe Dernières actu International

Le PSG s’est fait marcher dessus mais a toujours ses chances

Le PSG a totalement manqué son match à Dortmund et n’a pas joué un match de Ligue des Champions avec des cadres défaillants et Thomas Tuchel qui a fait des choix incompréhensibles. Les Parisiens perdent (2-1) et conservent miraculeusement leurs chances de qualification avec ce but marqué à l’extérieur.

Stupeur en début de match, Thomas Tuchel décide de faire jouer son équipe en 3-4-3, un système quasiment jamais utilisé par les Parisiens qui ont eu pourtant toutes les peines du monde à s’adapter au 4-4-2 précédent qui semblait le plus efficace.

Sur le terrain, ça se vérifie rapidement avec des joueurs perdus, un Neymar nonchalant et un Mbappé qui fait le soliste. Aucun liant, aucune âme, c’est un miracle que le PSG atteigne la mi-temps sans encombre (et aussi un peu grâce à Navas).

A l’heure de jeu, alors que le PSG venait de se créer sa meilleure occasion avec une frappe de Mbappé renvoyée par Bürki (66e), Haaland sort de sa boîte.

Hakimi centre depuis le côté droit. Guerreiro est contré par Marquinhos et toute la défense regarde le phénomène norvégien se jeter sur le ballon derrière et battre le gardien de près (68e).

A un quart d’heure de la fin, Zagadou glisse et Mbappé en profite pour perforer toute la défense allemande et offre l’égalisation à Neymar (75e).

Un but tombé du ciel mais Haaland ramène vite le PSG sur terre avec une énorme frappe dans l’axe qui surprend Navas (77e). Un but dans l’axe, alors que le PSG a un système à trois axiaux !

Thomas Tuchel se refuse à faire entrer Icardi ou Cavani et ne fait entrer que le seul Sarabia pour un changement poste pour poste avec Di Maria.

Le technicien allemand n’a pas voulu modifier son système qui a visiblement perdu les Parisiens qui ont été méconnaissables et n’ont pas eu (ou si peu) de réaction.

Avec un Neymar visiblement en méforme, et une défense axiale friable avec Marquinhos, Thiago Silva et Kimpembe, tous aussi empruntés, le PSG a montré un visage bien inquiétant. Et que dire de Marco Verratti qui va chercher un jaune pour contestation dans les dernières minutes du match qui le prive du match retour..

Le seul point positif, c’est ce but à l’extérieur, car le score de 2-1 n’est bon pour aucune équipe. Le Borussia Dortmund part avec un avantage au match retour mais tout est ouvert pour la rencontre au Parc des Princes. Et puis, pour une fois, Paris ne se croira pas qualifié entre les deux matchs…

Laisser un Commentaire