30 septembre 2020

Le PSG s’impose tranquillement dans le Chaudron

Les Parisiens ont dominé Saint-Etienne (0-4) qui a pourtant tout donné à l’image de Bouanga mais l’écart était trop grand surtout avec des Stéphanois en infériorité numérique.

On pensait que le PSG aurait pu se faire secouer dans le Chaudron. On le pensait encore plus fort avec cette frappe de Bouanga qui passe juste à côté des buts de Navas (4e) mais Paredes a glacé l’ambition stéphanoise en réussissant sa volée à la réception d’un tir de Bernat renvoyé par Debuchy sur sa ligne (9e).

Saint-Etienne se rend le match encore plus difficile avec l’expulsion d’Aholou suite à une faute grossière sur Paredes (25e).

A dix contre onze, il faut que Ruffier se démultiplie pour stopper les tentatives de Neymar (30e, 37e) mais il ne peut rien sur la belle frappe croisée de Mbappé qui avait été bien trouvé par le Brésilien (43e).

La seconde mi-temps débute comme la première mais cette fois la tentative de Bouanga est cadrée et il faut une belle parade de Navas (48e).

Paris réplique et fait mal et heureusement pour l’ASSE la volée de Di Maria consécutive à un service de Neymar est renvoyée par le poteau (53e).

A l’heure de jeu, ce n’est pas son habitude mais après avoir obtenu un penalty après une faute de Debuchy, Neymar expédie son tir sur le poteau d’un Ruffier qui était pris à contre-pied (62e).

Alors que Bouanga est encore passé tout près d’un but (63e), le PSG met un terme à tout suspense grâce à Icardi, qui seul au second poteau, reprend un centre de Kurzawa (72e).

Les supporters des Verts pensent certainement que le match est terminé avec un spectacle pyrotechnique de grande qualité, mais qui va certainement leur couter cher dans les bureaux de la LFP, Mbappé, lui continue de jouer et mystifie son défenseur pour aller marquer le quatrième but d’un tir croisé (90e).

Photo : screen Canal+

Laisser un Commentaire