25 septembre 2020

Le Venezuela freine le Brésil

Déception pour le Brésil dans son deuxième match de groupe en Copa America. Les coéquipiers de Tiago Silva ont été accrochés par le Venezuela.

Les deux équipes se sont quittées tard dans la nuit sur un triste 0-0… La Seleçao avait pourtant marqué deux buts refusés par le VAR. Ce résultat décevant pour le pays hôte a soulevé la colère des fans qui n’ont pas hésité à chanter des « Olé » à chaque passe de leurs adversaires.

Sept joueurs en permanence dans les 30 mètres venezueliens. C’est en moyenne la présence brésilienne. Mais on a l’impression qu’arrivé dans la zone décisive, le ballon brûle les pieds des Brésiliens. Ils ne savent plus quoi en faire. Neres essaie la frappe puissante, mais ça passe à côté. (14e). Richarlisson essaie à son tour, mais le gardien repousse (16e).

Les Venezueliens n’arrivent pas non plus à faire quelque chose des miettes de ballons laissées par les brésiliens.

Il faut attendre la 39ème minute, pour voir les brésiliens espérer ouvrir le score avec une frappe de Firmino au point de penalty, mais le joueur de Liverpool avait fait faute sur le défenseur Villanueva.

Après, c’est l’histoire du VAR. Suite à une excellente passe dans la surface de Firmino, Gabriel Jésus trompe Farinez à bout portant. Le stade exulte. Mais l’arbitrage vidéo se met en action. Firmino est hors jeu au départ de l’action. But refusé !

On prend les mêmes et on recommence. A la 87ème minute, Everton, fraîchement entré, centre dans la surface, Farinez repousse mais Coutinho est à l’affût, et glisse le ballon dans le but. Appel à la VAR, et encore une fois, but refusé. Là on sait vraiment pas trop pourquoi ! Score final 0 à 0.

Les Brésiliens ont outrageusement dominés, 70 % de possession de balle, mais n’ont réussi à cadrer qu’un seul petit tir sur leurs 19 frappes au but. Autant que les Vénézueliens. Si ils veulent remporter cette Copa America, il va falloir faire plus, beaucoup plus, et mieux, bien mieux.

Les Brésiliens devront s’imposer samedi contre le Pérou à Sao Paulo pour valider la qualification en quart de finale.

 

Avec Frubon   –  Crédit photo : @CBF

Laisser un Commentaire