18 décembre 2018
International Les Bleus

Les Bleus noyés dans la Cuve

Au stade De Kuip (la Cuve en Français), les Bleus ont été balayés par les Oranjes (2-0) ce soir en Ligue des Nations. Il n’y avait qu’un champion du monde sur le terrain ce soir, et c’est Lloris qui a évité un naufrage.

Les alertes dans le jeu des Français depuis plusieurs matchs post titre de Champion du Monde ont cette fois été punies. L’équipe de France n’a pas existé dans ce match à Rotterdam. Privés d’Umtiti, Hernandez et Pogba, les joueurs restants n’ont pas été à la hauteur et n’ont même pas répondu en terme de volonté dans les duels.

La prestation cataclysmique de Digne, Varane ou N’zonzi, les entrées catastrophiques de Sissoko, Dembélé et Ndombélé dont on se demande encore l’intérêt de leurs sélections, ont précipité l’équipe de France vers sa première défaite de l’année. Les autres éléments n’échappent pas à la critique au milieu et en défense. Les attaquants, eux, ne pouvaient pas grand-chose, Mbappé, Griezmann et Giroud ont été pris de près et ont été sevrés de ballons.

La France a cédé sur une tête maladroite et en arrière de Nzonzi qui sert involontairement Babel qui se retrouve en position favorable aux 6 mètres. Lloris sort un superbe arrêt mais le ballon revient sur Wijnaldum qui marque du gauche (44e).

Par la suite, les Bataves ont déroulé, encore et toujours. Lloris a sorti neuf arrêts dans cette rencontre, le record pour un gardien de but de l’équipe de France depuis 2008. Finalement, Sissoko conclut l’œuvre française on offrant un penalty à De Jong, bousculé à l’angle de la surface. Depay a pu magnifier la victoire des siens sur une panenka (90+4).

Désormais, pour entrer dans le final four de la Ligue des Nations en juin, la France, qui a joué tous ses matchs, devra espérer une victoire de l’Allemagne, déjà éliminée, contre les Pays-Bas lundi pour conserver son point d’avance en tête de son groupe.

Cette défaite peut toutefois être salutaire, le titre de Champion du Monde confère un état de grâce qui masque souvent les lacunes. Celles-ci ont été affichés au grand jour par les Néérlandais ce soir.

Related posts

Bordeaux sort, la tête haute

Martial Goarnisson

Marseille humilié et Rennes qualifié !

Martial Goarnisson

Lyon arrache son ticket pour les 8èmes !

Martial Goarnisson

Laisser un Commentaire