10 juillet 2020
Coupe d'Europe Dernières actu International

Les réactions ahurissantes des Parisiens après leur échec à Dortmund

Les supporters parisiens pensaient que le plus dur était passé quand l’arbitre a sifflé la fin de la rencontre hier soir à Dortmund mais les réactions de Thomas Tuchel, des joueurs et de leur entourage inquiète bien plus que ce match totalement manqué.

La première mauvaise surprise à l’issue de la rencontre pour les fans des PSG a été la conférence de presse de Thomas Tuchel. Un des journalistes présents en Allemagne lui pose la question qui agite le cerveau de tous les Français depuis le début de la rencontre : « Pourquoi ce système de jeu en 3-4-3? » Sa réponse est… inattendue :

« Ce serait trop long de vous expliquer ce qui n’a pas marché, a-t-il entamé. On a choisi ce système tactique dimanche dernier, dans lequel on a joué à Dijon, par exemple. C’est la structure qui nous offre les distances les plus courtes pour défendre, et le plus de contrôle en phase offensive, avec de bonnes capacités d’accélération. Je sais qu’après un match, si le résultat n’est pas parfait, il est facile de dire que c’est de ma faute. Mais nous ne sommes pas la seule équipe à avoir perdu ici. Juventus, Barcelone. Je le répète : le problème ne vient pas de la structure, mais de comment nous avons joué. »

Le système était donc le bon. Marquinhos, Thiago Silva et Kimpembe ont pris l’eau face à un seul attaquant. Malgré l’incroyable talent d’Haaland, c’est inconcevable. Pire, il a aussi indiqué qu’il n’a pas modifié ce système, qui à l’évidence, ne fonctionnait pas, car « ce n’était pas un match décisif, pas une finale. »

Ca aurait été effectivement dommage de faire sortir un des trois défenseurs axiaux pour rentrer Cavani ou Icardi. Paris était tellement stable et incisif offensivement hier soir.

L’effarement ne s’est pas arrêté là hier soir. En zone mixte, aucun parisien n’a trouvé son équipe hors-sujet. Certains comme Marquinhos se consolent même en rappelant qu’ils ont eu la possession du ballon mais la réaction la plus cinglante vient de Neymar.

Oui, la star brésilienne du PSG vient bien de se plaindre de la gestion de sa blessure alors qu’il a passé les deux dernières saison à la même époque avec un plâtre sur le pied. Il accuse le staff médical d’avoir pris trop de précautions à son sujet.

Certes, c’est quatre matchs, mais c’est juste un peu plus de deux semaines. Neymar n’est pas resté un mois sans jouer. Sa remarque est incroyable de mauvaise foi. Le joueur aurait mieux de mettre à profit ces 18 jours pour travailler physiquement car il n’est vraisemblablement pas dans une bonne condition physique vu le peu d’efforts consentis hier.

Comme si ça ne suffisait pas, une autre déclaration est venue se rajouter à cette hallucinante soirée allemande des Parisiens.  Thomas Meunier, qui manquera le match retour à cause d’un avertissement récolté à la 87ème minute, n’était pas au courant de sa situation comme il l’a expliqué hier au média belge La Dernière Heure : « Je ne savais pas que j’étais menacé… Cela m’énerve. Si je l’avais su, je n’aurais pas fait cette faute… »

Oui, un joueur international ne sait pas si il est sous la menace d’une suspension. Les joueurs amateurs en district sont capables de le faire mais pas Thomas Meunier. Il suffisait de lire la presse du matin, de suivre les émissions TV. Les commentateurs TV l’ont signalé dès que le carton a été sorti.

Alors, Leonardo peut dire qu’il y a de la négativité dans les médias français, mais ça serait bien de les consulter pour se tenir au courant des sanctions de ses joueurs.

Il reste le clou du spectacle. On sait à quel point le PSG a pu se montrer ridicule sur les réseaux sociaux avec les épisodes Serger Aurier ou Neymar ces dernières années, il faudra désormais ajouter l’épisode du frère de Kimpembe.

Vous ne rêvez pas, le frère du défenseur parisien vient bien de lâcher sur Instagram  « Tuchel, j’espère que tu vas bien n… ta mère, sale fils de p… C’est une blague frère, une blague ! »

La négativité vous dites? Le PSG se ridiculise sur et en dehors du terrain. Avec ses dirgeants, avec ses joueurs, avec son entourage, on se demande encore dans quel domaine le club parisien ne s’est pas mis dans une situation honteuse.

Le PSG n’est pas éliminé de la Ligue des Champions mais on se demande bien comment il va pouvoir recoller les morceaux d’ici le 11 mars.

Laisser un Commentaire