Liverpool domine Tottenham et s’adjuge sa sixième Ligue des Champions

Liverpool a évacué le traumatisme de 2018. Les Reds, au contraire de l’an passé, ont connu que des événements favorables dans cette finale contre Tottenham. Et c’est logiquement que Liverpool soulève pour la sixième fois la Ligue des Champions.

24 secondes, il a fallu seulement 24 secondes à cette finale de la Ligue des Champions pour basculer au Wanda Metropolitano, antre de l’Ateltico Madrid : Sadio Mané centre et Sissoko contre de la poitrine puis le ballon rebondit sur son bras.

L’arbitre Damir Skomina n’hésite pas et désigne le point de penalty. Le VAR n’intervient pas et Salah trompe Lloris d’une frappe en force dans l’axe (2e).

Les Spurs tentent de se révolter mais la bonne organisation des Reds les empêche d’aller inquiéter Allisson qui regagne les vestiaires avec ses partenaires forts de ce petit but d’avance.

La deuxième mi-temps reste terne aussi. Il faut l’entrée de Milner pour connaître un vrai frisson. Après un appui avec Salah, sa frappe frôle le poteau gauche de Lloris (69e). Le portier français, qui un peu plus top avait capté en deux temps un tir de Robertson (55e).

Tottenham réplique avec une frappe bien enroulée de Alli mais ça manque beaucoup trop de puissance pour lober Alisson (73e).

Les Spurs ont pourtant les moyens de déstabiliser Liverpool avec notamment la percussion de Son mais il n’est pas vraiment suivi par ses petits camarades.

Il faut alors qu’il déclenche des frappes et il n’est pas loin de trouver la faille mais Alisson s’impose. Le ballon revient toutefois sur Lucas mais le portier brésilien se déploie à nouveau (81e).

Les joueurs de Pochettino sont enfin en mesure de mettre la pression sur les buts des Reds. Eriksen botte un coup-franc excentré tout proche de la surface et le portier des Reds s’envole (84e). Sur le corner, Lucas tombe encore sur un Alisson intransigeant (85e).

Contre toute attente, suite à un corner concédé précipitamment par Rose, Liverpool assure sa victoire : Matip décale Origi qui décoche une frappe qui ne laisse aucune chance à Lloris (86e).

Le trophée ne peut plus échapper à Liverpool. Jürgen Klopp n’est plus maudit en finale. Les fans de Liverpool laissent progressivement éclater leur joie pour fêter la sixième Ligue des Champions de Liverpool !

Laisser un Commentaire