Lyon profite de son élan et Guingamp sombre

Lyon bat Marseille (4-2) et rejoint les Marseillais au cinquième rang d’une L1 toujours dominée par le PSG qui s’est imposé à Rennes (1-3). A l’autre bout du classement, Bordeaux a enfoncé Guingamp (1-3).

En début d’après-midi, le PSG a été un peu bousculé à Rennes, comme un peu trop souvent par rapport à son statut. Les Rennais ont trouvé la faille sur un coup du sort puisque c’est Rabiot qui a dévié la balle dans ses propres buts (11e). Juste avant le repos, Di Maria, d’une frappe sèche, remet ses coéquipiers dans le droit chemin (45e).

Ensuite, avec un Neymar positionné dans l’axe, le PSG déroule. Le Brésilien trouve Meunier excentré, le défenseur belge réussit une belle frappe croisée (61e) puis c’est Choupo-Moting qui fusille Koubek (83e) pour donner une victoire 1-3 aux Parisiens.

A 17h, c’est un match entre équipes en difficulté et c’est Bordeaux qui a relevé la tête à Guingamp. Les Bordelais ont ouvert la marque par un bijou de Kamano (53e) mais Guingamp a su revenir dans le match et égaliser sur un penalty de Thuram (70e). Finalement, les Girondins de Bordeaux feront la différence avec leurs remplaçants. Karamoh dans un angle fermé (80e) puis De Préville, complètement oublié par la défense costarmoricaine (90+5) offrent la victoire aux Bordelais.

Dans la soirée, sur sa lancée de sa victoire en Ligue des Champions sur le terrain de Manchester City, Lyon a pris le meilleur sur Marseille. Les Lyonnais ont rapidement pris les devants : Aouar élimine Caleta-Car et ajuste Pelé (28e). L’OM parvient à revenir dans le match grâce à une belle frappe de Thauvin (39e).
La différence se fera après le repos : Bertrand Traoré perfore la défense marseillaise et bat Pelé de près (51e). Le Burkinabé signe même un doublé : il s’appuie sur Fekir et décoche une nouvelle frappe bien placée (60e).

Dans le dernier quart d’heure, la VAR apporte un penalty justifié à l’OL, Strootman découpant Traoré. Fekir transforme la sentence d’un poteau rentrant (74e). Njie réduit la note pour les joueurs de Rudi Garcia (82e) mais Caleta-Car est contraint de rejoindre les vestiaires prématurément suite à une exclusion après un tacle déraisonné sur Traoré (83e).

Photo : @OL

Laisser un Commentaire