28 septembre 2020

Manchester City prend une option sur le titre

 » The Manchester Derby ». Voici comment les habitants de Manchester nomment leur combat fratricide annuel. Ou comment opposer, le temps de 90 minutes, des voisins qui d’habitude boivent des pintes ensemble. Ce mercredi soir, c’est Old Trafford qui reçoit, dans un match en retard de la 31ème journée. 

Force est de constater que les deux clubs ont suivi des trajectoires bien différentes cette saison.

Manchester City est encore en course pour tous les titres nationaux. Les Citizens survolent nettement le championnat avec Liverpool. Ils ont remporté la League Cup, et sont en finale de la FA Cup le 18 mai contre Watford. Seul écueil dans leur parcours, l’élimination en quart de finale de Champions League par Tottenham, au terme d’un match d’anthologie. Si City gagne ce soir, il repasse devant les Red Devils au classement, peut être définitivement.

Manchester United, lui, a quasiment tout raté cette saison. Piètres parcours en coupes nationales, à la peine en championnat malgré un rebond après l’éviction de José Mourinho, les Mancuniens ont tout de même réussi l’exploit de sortir le PSG en huitième de finale de C1. Un exploit sans lendemain avec les défaites contre le Barça.

Les Reds Devils ont été humiliés, samedi dernier, par Everton 4 à 0. Paul Pogba a même été obligé de présenter les excuses de l’équipe aux supporters, rouges de honte. S’il veut rester dans la course aux places qualificatives pour la C1, United ne doit plus réfléchir ni calculer, et faire un parcours sans faute. Ça passe par une victoire dans le Derby ce soir.

Le match commence sur un rythme intense, et les deux équipes vont d’un camp à l’autre. Le rythme est si intense que Kompany prend déjà, dès la 10ème minute, un carton jaune pour plusieurs fautes commises. À la réception d’un coup franc, Pogba tente sa chance de loin, mais le ballon est arrêté par Ederson. Et le chassé croisé continue entre les deux équipes.

À la 19ème, Bernardo Silva, aux abords de la surface, oblige De Gea à dégager le cuir du bout des gants. À la 25ème, le portugais remet ça d’un retourné qui passe de peu à côté du but. On sent les Citizens accélérer, quand, à la 43ème, sur un superbe mouvement entre Silva, Aguero et Sterling, ce dernier, esseulé devant De Gea, oblige le gardien espagnol à un arrêt de classe mondial. Malgré la domination de City, les deux équipes rentrent au vestiaires avec ce 0 à 0.

Le match reprend sur les chapeaux de roues, avec, dès le coup d’envoi, un rush de Bernardo Silva qui ne donnera rien mais les Citizens continuent à étouffer les Reds Devils et prennent clairement le jeu à leur compte.

Et ce qui devait arriver, arriva. À la 54ème, Bernardo Silva, encore lui, à l’entrée de la surface, décoche une frappe du gauche au premier poteau qui trompe De Gea. 1 à 0, United à la tête au fond du trou.

Dans la foulée, Aguero touche le montant, City est proche de faire le break. Une minute plus tard, Lingard, sur une erreur de la défense des Citizens, manque l’égalisation devant un but vide. Dommage, car, à la 66ème, d’une frappe puissante, Sané double la mise pour les Skyblues.

Il n’y a plus qu’une seule équipe sur le terrain, malgré une bonne frappe de Lukaku à la 75ème. City gère dorénavant son avance, et United est trop frêle pour le gêner.

Manchester City s’impose logiquement 2 à 0, et prend la tête de la Premier League, qui est plus que jamais relancée. Manchester United rate l’occasion de remonter à la 4ème place, alors qu’Arsenal, s’est lourdement incliné un peu plus tôt sur le terrain de Wolverhampton 3 à 1.

 

Laisser un Commentaire