Marseille s’impose à Nice avec le premier but de Benedetto

Sous les yeux de Bob Ratcliffe, le frère de Jim Ratcliffe, le nouveau propriétaire de Nice, les Aiglons ont manqué leur match face à des Marseillais qui lancent leur saison.

Cette rencontre, encore une fois, a été marquée par une interruption du match à cause de banderoles jugées à caractère homophobe, un malheur pour Nice, car cet événement a fait basculer les débats.

Après un missile lancé par Cyprien (9e) et un centre puissant de Ganago devant le but de Mandanda (21e), le match est interrompu à cause de ces fameuses banderoles (27e).

Dix minutes de coupure qui permettent aux Marseillais de se refaire la cerise à l’image de Dario Benedetto qui reprend de demi-volée un service de Bouna Sarr pour ouvrir la marque (31e).

Les Aiglons retrouvent de l’allant en seconde période mais il faut attendre l’heure de jeu pour voir la défense olympienne dans l’embarras. Embêté par la vitesse de Ganago, Amavi revient sur lui, tente de se retenir mais fait un croche-pied au Niçois (64e). Cyprien ne laisse pas filer l’occasion et transforme en trouvant la lucarne de Mandanda (66e).

Quelques minutes après, dans la surface niçoise, c’est Pelmard qui est pris par la vitesse de Germain et le fauche (72e). Payet, cette fois, tire bien le penalty et il trompe Benitez qui était parti du bon côté (73e).

Les joueurs de Vieira ont du mal à déséquilibrer le bon schéma marseillais et les Phocéens peuvent célébrer leur premier succès dans cette Ligue 1.

Pour Nice, l’équipe va recevoir encore de nombreux renforts avec le mercato Ineos mais leur supporters pourraient leur coûter quelques sanctions.

Photo : @Ligue1Conforama

Laisser un Commentaire