16 décembre 2019
Dernières actu France Ligue 1

Marseille s’impose face à un OL hors-sujet

Le retour de Rudi Garcia s’est soldé par une grande joie pour les Marseillais au terme d’un match qui a perdu toute intensité après le repos mais l’OM et Dimitri Payet avaient fait le travail dans la première mi-temps.

Marseille est rapidement mis dans de bonnes conditions par Thiago Mendes, le Lyonnais qui fait une main dans sa surface de réparation alors que c’était l’OL qui avait le mieux démarré (13e).

La confusion est grande avant de tirer ce penalty avec notamment Benedetto qui donne une claque à Dubois. Étonnamment l’arbitre ne sanctionne pas l’Argentin, ce qui doit faire plaisir à Hérelle, le Niçois, qui pour un acte similaire avait écopé d’un rouge contre le PSG. Le règlement est pourtant clair pour ce genre d’acte.

Après d’interminables minutes, Dimitri Payet a le grand mérite de rester concentré et de tirer un parfait penalty que Lopes ne peut aller chercher (18e).

L’OM met une grande intensité et Lyon n’y arrive pas du tout. Alors que les joueurs de Rudi Garcia commençaient à sortir la tête de l’eau, Payet récupère un ballon et s’appuie sur Lopez avant de croiser une frappe imparable (39e).

Après le repos, Lyon perd Aouar sur blessure (53e) et le match est interrompu  par les fumigènes qui ont crée un brouillard dense sur le terrain (55e).

Après cette interruption, Lyon revient fort avec un splendide contrôle de Traoré qui enchaîne avec un centre pour Dembélé qui bat Mandanda. Un but facilité par Alvaro Gonzalez qui s’est baissé de façon inexplicable devant l’attaquant rhodanien (59e).

Peu de temps après, le défenseur espagnol empêche Dembélé de partir au but et récolte un rouge qu’il aurait déjà du avoir pour un coup de coude peu glorieux sur Aouar (64e).

Les Lyonnais sont cependant bien trop imprécis pour profiter de cette supériorité numérique. On se demande d’ailleurs toujours pourquoi Rudi Garcia a sorti Reine-Adelaïde, seul élément offensif lyonnais capable d’apporter de la percussion.

C’est Terrier qui a la balle de match mais sa reprise de volée fouettée passe à côté des buts de Mandanda qui n’aura a été guère inquiété (90e).

L’OM s’impose finalement dans cet Olympico qui est passé de prometteur à très décevant mais le gain est maximal pour les Phocéens qui se retrouvent deuxièmes de L1 très loin de Lyon, désormais 14eme.

Photo : @Ligue1Conforama

Laisser un Commentaire