16 octobre 2019
Dernières actu France Ligue 1

Nantes sur le podium de la L1, Saint-Etienne et Toulouse frustrés

Nantes a réussi à trouver la faille de la défense de Reims (1-0) et grimpe au 3ème rang de la Ligue 1. Plus tard dans l’après-midi, Toulouse et Saint-Etienne ont été les nouvelles victimes du VAR et se séparent sur un nul (2-2).

Il était difficile d’imaginer Nantes à telle fête avec l’arrivée tardive de Christian Gourcuff sur le banc des Canaris mais le technicien a immédiatement obtenu de bons résultats. La victoire remportée contre Reims cet après-midi grâce à Coulibaly (1-0) leur offre une belle troisième place même s’ils ont du resserrer les rangs pour endiguer la grosse pression rémoise en fin de rencontre.

Nantes enchaîne une troisième victoire consécutive et réussit un excellent début de saison.

Plus tard dans l’après-midi, Saint-Etienne démontré qu’il était toujours aussi emprunté dans son Chaudron. Toulouse a été séduisant et a réussi une belle entame avec un penalty transformé par Gradel (15e) et une réalisation de Leya Iseka (23e).

Ruffier et le poteau ont évité le 0-3 puis Hamouma a ramené l’espoir en réduisant l’écart juste avant le repos (45e).

L’ASSE a finalement refait tout son retard grâce au doublé d’Hamouma qui a bénéficié d’un bon travail de Khazri et Bouanga (57e).

Le VAR va ensuite entrer en jeu et injustement refuser le troisième but toulousain à Koulouris dont les images ne prouvent pas la position de hors-jeu (69e).

Finalement, les Verts poussent en fin de rencontre mais le VAR va refuser deux nouveaux buts pour des hors-jeu cette fois, visibles à l’image. Beric est donc privé d’un but (87e) comme Sylla est soulagé de son but qu’il avait marqué contre son camp (90+2).

Dur de dire qui est déçu ou satisfait de ce partage des points, par contre, les deux équipes sont certainement frustrées d’avoir emprunté trop de fois l’ascenseur émotionnel.

Photo : @Ligue1Conforama

1 commentaire

Avatar
Randolo 16 septembre 2019 at 8 h 14 min

Ce VAR est détourné de sa fonction primaire notamment sur les hors-jeu. Bientôt il faudra un pied à coulisse pour les juger.
Mr Platini avait raison lorsqu’il le condamnait.

Répondre

Laisser un Commentaire