28 septembre 2020

Nice battu par le PSG et l’arbitrage

Le PSG a nettement dominé le premier acte puis s’est endormi mais, alors que les Niçois étaient revenus dans le match avec un but, l’arbitre à privé les Aiglons de tout espoir de recoller au score avec deux cartons rouges extrêmement sévères.

Les Parisiens ont attaqué fort la rencontre avec un Angel Di Maria en très grande forme. L’Argentin a ouvert la marque en profitant d’un mauvais alignement de la défense niçoise pour aller battre Benitez de près (15e). Six minutes après, il a réussi un très beau lob par-dessus le portier argentin (21e).

Largement au-dessus, Paris va lentement s’endormir sur ses lauriers. Après l’heure de jeu, Ganago met même à profit une mauvaise transmission de Marquinhos pour loger une frappe sous la barre de Navas (67e).

Alors que les Aiglons semblaient partis pour mettre la pression aux Parisiens, ils ont été coupés dans leur élan par l’expulsion de Cyprien qui a écopé d’un deuxième jaune pour contestation (71e). Incroyablement sévère pour l’attaquant azuréen.
L’arbitre, Mr. Letexier, est appelé par le VAR. On pense qu’il va revenir sur sa décision mais l’arbitrage-vidéo a montré la petit gifle d’Hérelle sur Paredes, et, c’est au contraire un second rouge récolté par Nice (77e).

Le Gym termine le match à neuf et subit en plus le retour de Mbappé qui profite d’un service de Di Maria pour signer cet événement d’un but (88e) puis d’une passe décisive pour Icardi (90+1) qui donne plus d’ampleur au succès mérité des Parisiens (1-4)  mais la fin de match a été complètement tronquée par l’arbitrage.

Photo : @Ligue1Conforama

Laisser un Commentaire