28 septembre 2020

Rennes s’impose contre Nantes au bout d’un scénario époustouflant

Quelle histoire, quel final ! Alors qu’on pensait Nantes vainqueur au Roazhon Park, les Rennais sont allés chercher l’égalisation à la 95ème et la victoire à la 97ème avec un but accordé à Raphinha après appel au VAR dans une ambiance indescriptible.

C’est terrible d’un côté et tellement euphorisant de l’autre côté. C’est souvent le cas dans le football mais le scénario de ce Rennes- Nantes fera date dans le football français.

On va vite oublier ce premier acte ennuyeux ponctué avec par un poteau trouvé par Hunou (35e).  La deuxième mi-temps avait extrêmement mal commencé pour Rennes. En supériorité numérique sur un coup de pied arrêté, les défenseurs rouge et noir paniquent et Da Silva marque contre-son-camp (48e).

A vingt minutes de la fin, Rennes revient dans le match sur un penalty de Niang repoussé par Lafont mais bien suivi par Raphinha (71e).
En fin de rencontre, on pense que les Canaris ont remporté le derby avec un un contre où la défense rouge et noire laisse Simon s’enfoncer et marquer avec la complicité involontaire de Camavinga (80e).

Au bout des arrêts de jeu, Bourigeaud égalise d’une frappe lointaine qui traverse une forêt de jambes (90+5) mais les joueurs de Julien Stéphan veulent aller chercher la victoire : Niang tente sa chance, Lafont repousse et Raphinha suit pour le but de la victoire (90+6).

Non, l’arbitre refuse le but pour un hors-jeu du Brésilien qui ne semble pas trop contester. Puis, après de longues secondes, Benoît Millot, avec l’aide du VAR, valide le but. Effectivement, un défenseur nantais au sol, dans l’axe, couvre d’un centimètre l’attaquant rennais !

Le but est donc validé (90+7) et Rennes peut fêter son improbable succès et sa troisième place de Ligue 1.

Photos : screens Canal +

Laisser un Commentaire