26 septembre 2020

Tottenham élimine City au bout d’un match épique !

Manchester City est sans doute maudit en Ligue des Champions. Alors que cette édition semblait être la bonne, ils sont tombés à l’Etihad Stadium face à Tottenham (4-3, 0-1 à l’aller) au terme d’un scénario fou. De son côté Liverpool s’est qualifié à Porto sur un score très flatteur (4-1, 2-0 à l’aller).

Avec une défaite 1-0 dans la toute nouvelle enceinte de Tottenham, les Citizens avaient les arguments pour mettre à terre les Spurs. Raheem Sterling efface d’ailleurs cette avance d’entrée. Il élimineTrippier et enchaîne avec une frappe dans le petit filet gauche (4e).

Cependant, la défense de City va craquer par l’intermédiaire de Laporte. Le défenseur français récupère un ballon et sert Heung min Son qui trompe Ederson (7e). Le défenseur remet ça trois minutes, après, un contrôle trop long bénéficie à Lucas qui trouve Eriksen et c’est l’inévitable Son qui termine d’une jolie frappe enroulée (10e).

Les hommes de Guardiola ne se résignent pas, sur l’engagement, Bernardo Silva déclenche une frappe contrée par Rose, Lloris est battu ! City revient au score immédiatement (11e) !

Dix minutes après, Sterling s’offre un doublé en reprenant un centre à ras-terre de De Bruyne (21e) !  Cinq buts en un peu plus de vingt minutes, City a sans doute fait ce qu’il fallait pour dégoûter Tottenham qui reste toutefois qualifié.

City se rassure complètement grâce à Sergio Agüero (59e). A 4-2, les Mancuniens récupèrent la qualification mais ce match est loin d’être fini : Llorente, de la hanche, réduit la marque à 4-3 sur un corner (73e). Un but qui qualifie à nouveau les Spurs. Le VAR valide le but malgré les protestations de Pep Guardiola

Dans les arrêts de jeu, Eriksen est contré par Bernardo Silva qui trouve Agüero qui sert Raheem Sterling qui parvient à tromper Lloris (90+3) ! Manchester City est qualifié… et non ! Le VAR annule ce but pour une position de hors-jeu de l’attaquant anglais. Le ciel s’abat sur City et Tottenham peut savourer cette incroyable qualification.

Au Portugal, tout aurait pu mal tourner pour Liverpool avec un FC Porto bien décidé à remonter son retard. Une frappe de Corona un rien trop enlevé au bout de trente seconde a donné le ton. Les Portugais assiègent les buts d’Alisson qui ne craque pas. Liverpool a une action : Salah récupère un ballon et sert Mané au second poteau qui marque en taclant. L’arbitre refuse le but pour hors-jeu mais la réalisation du Sénégalais est validée après appel au VAR (26e).

Porto ne s’en relèvera jamais et Salah tue le maigre suspense (65e). Même si Militao réduit la marque (69e), les Reds sont impitoyables et ajoutent deux nouveaux buts par Firmino (77e) et Van Dijk (84e).

 

Laisser un Commentaire