mer. Déc 7th, 2022

Le comité d’organisation de la Coupe du monde a ensuite présenté ses excuses pour cet incident : l’équipage a été « interrompu par erreur ».

C’est à ce moment-là que des agents de sécurité qataris ont forcé un reporter de la télévision danoise, présent à Doha pour couvrir la Coupe du monde, à interrompre sa couverture en direct, en menaçant de briser sa caméra.

Le journaliste de TV 2 Danemark, Rasmus Tantholdt, était en direct à l’antenne lorsqu’il a été abordé par des membres du personnel de sécurité dans un caddy près de l’hôtel Chedi, récemment ouvert dans le village culturel de Katara. Dans la séquence, qui est devenue virale sur les médias sociaux, on voit Tantholdt se rebeller en montrant son accréditation avant de les accuser d’avoir essayé de casser l’équipement.

Le comité d’organisation du Qatar a ensuite présenté ses excuses pour l’incident. Après avoir vérifié l’accréditation valide pour le tournoi et le permis de tournage de l’équipe, le service de sécurité sur place a présenté ses excuses au radiodiffuseur avant que celui-ci ne reprenne ses activités.