Un dimanche en Ligue 1 : Paris enchaîne à Reims

Les Parisiens ont vaincu Reims (0-2) et poursuivent leur sereine remontée au classement dans un dimanche marqué par quatre nuls et les victoires à l’arrachée de Monaco et Angers.

Le PSG a fait le travail contre Reims. En alignant Neymar, Mbappé, Icardi et Di Maria, les Parisiens retrouvaient une configuration offensive idéale.
Le quatuor se met d’ailleurs rapidement en évidence : Mbappé trouve Icardi qui contrôle et place une frappe hors-de-portée de Rajkovic (9e).

Le PSG a beaucoup d’occasions mais ne marque pas ce deuxième but. En seconde période, Reims tente sa chance et c’est le poteau qui repousse la belle frappe de Dia (61e).

Deux minutes après, Mbappé s’illustre à nouveau pour servir Icardi qui bat à nouveau le gardien serbe. Après de longs instants de doute sur la position de l’Argentin, le VAR valide finalement le but (63e).

En fin de match, sur une superbe action collective, Mbappé ne parvient pas à conclure victorieusement le centre de Sarabia (82e) mais l’essentiel est acquis pour les Parisiens.

Plus tôt, comme de coutume ce dimanche de L1 a débuté avec une affiche soporifique. On se demande quels pays veut être charmés par ces affiches à l’heure du poulet-frites en France mais aujourd’hui ce petit Bordeaux-Nice a été d’un fort beau gabarit. Malgré les tentatives niçoises, le 0-0 est encore au rendez-vous.

Les matchs de 15h ont, heureusement, été plus animés. A commencer par Monaco qui a dominé le premier acte face à Strasbourg et a logiquement pris deux buts d’avance grâce à Ben Yedder (9e) et Aguilar (45+2). Après le repos, tout a changé. Chahiri a réduit la marque pour les Alsaciens (46e) mais Ben Yedder a immédiatement marqué après (53e).

Seulement, Tchouaméni (56e) puis Disasi (67e) sont expulsés pour l’ASM et ce dernier carton rouge offre un penalty à Ajorque qui le transforme (69e). Lecomte et sa défense ont réussi à tenir finalement ce résultat (3-2) mais Strasbourg a tout tenté.

Le score a été le même pour Angers, miraculé contre Brest. Les Brestois ont ouvert la marque sur un penalty de Mounié (3e). Thioub a remis les deux équipes à égalité (22e) mais Charbonnier a redonné l’avantage aux Brestois (32e). Ceux-ci frappent la transversale par deux fois mais ne font pas le break. Le SCO arrache la victoire grâce à Traoré (78e) puis Fulgini avec la gracieuse participation du VAR (80e).

Aux Costières, on pensait que Lens allait encore s’imposer mais le nouveau but de Ganago (34e) a été remonté in-extremis par Ferhat (87e) pour un nul (1-1) qui ne fait pas les affaires de Nîmes.

Dijon, non-plus, n’avance pas (2-2). En tête au tableau d’affichage face à Montpellier grâce à Dina Ebimbe (8e), les Bourguignons ont vu le MHSC égaliser par Delort (50e) puis, in-extremis par Savanier sur penalty (90e) alors qu’Ecuele Manga avait redonné l’avantage au DFCO (60e).

En fin d’après-midi, le spectacle n’a pas été au rendez-vous au Moustoir entre Lorient et Lyon. Avec deux entraîneurs présentant un système avec cinq défenseurs, c’était prévisible. le FCL, en tête grâce à un but de Wissa (63e) n’a pu maintenir le miracle et c’est Dubois qui a égalisé (74e) pour un nul qui ne fait pas vraiment d’heureux, et surtout pas les spectateurs d’une telle purge.

Photos : screen Téléfoot

Laisser un Commentaire