Un dimanche en Ligue 1 : Paris et Mbappé repartent, l’OM déçoit encore

Le PSG a retrouvé son allant avec le retour de Mbappé avec une victoire à Nice (0-3). L’OM est revenu par miracle au score après avoir été trimballé par Nîmes (1-1). Montpellier enchaîne et monte sur le podium avec un cinglant (4-1) infligé à Angers.

Il faudrait que Marseille songe à jouer au fooball. Depuis sa victoire au Parc des Princes, l’OM est à côté de son sujet. Ce soir, au Vélodrome, Lille a nettement dominé et aurait du l’emporter (1-1).

Le LOSC a ouvert la marque juste après le repos par Araujo (47e) et a eu moult occasions de faire le break. Il y a eu un poteau de Yilmaz, une transversale d’Araujo sur coup-franc et Mandanda, seul Marseillais au niveau avec des arrêts de grande classe.

Finalement, Marseille a égalisé sur un coup-franc, encore mais la belle tête de Germain (85e) ne peut masquer les énormes lacunes de cette formation en ce moment.

A Nice, Kylian Mbappé était de retour et ça s’est vu pour le PSG. Il a presque battu l’OGCN à lui tout seul. Il a provoqué un penalty qu’il a lui-même transformé (38e). Juste avant la pause, l’international français sert Di Maria pour le break (45+1).

Après l’heure de jeu, c’est Di Maria qui a déposé un coup-franc parfait au premier poteau pour la tête de Marquinhos (66e). Paris est de retour.

De son côté, Montpellier continue sur sa belle forme. Angers a bien répliqué à l’ouverture du score de Souquet (18e) avec l’égalisation de Bahoken (25e). Le MHSC a ensuite appuyé sur l’accélérateur avec un doublé de Delort (44e, 60e) puis une splendide frappe de Mollet (86e) qui font de Montpellier un séduisant troisième de Ligue 1.

En bas du classement, Reims est dans le dur et permet à Metz de signer son premier succès grâce à un doublé de Niane (18e, 88e). Le penalty de Dia (43e) est insuffisant pour Reims. Dijon aussi confirme ses grosses difficultés : Strasbourg s’impose sur la plus petite des marges sur une tête de Mitrovic (80e) mais c’est un miracle que les filets dijonnais ne soient pas plus chargés.

Les filets bretons, eux, ont été remplis. Dans ce derby, Brest a dominé Lorient (3-2). L’ouverture est venue après une action de 17 passes (plus longue séquence en L1) conclue par une splendide volée de Perraud (30e). Deux minutes après, Perraud exécute un centre parfait pour Mounié qui trompe Nardi (32e).

Brest relance involontairement les Lorientais avec le malheureux Hérelle contre-son-camp (34e) mais les joueurs de Dall’Oglio ont tué le suspense sur une reprise de volée d’Honorat (62e). Le match est plié même si les Merlus adoucissent la note sur un cadeau de Larsonneur pour Monconduit (90+2).

Enfin, dans ce long dimanche de Ligue 1, Nantes et Saint-Etienne n’ont pu se départager au terme d’un match animé (2-2). Les Verts ont mené avec Aouchiche (2e) et Maçon (66e). Les Canaris n’ont pas abdiqué et sont revenus par l’intermédiaire de Simon (71e) puis Emond (85e).

Laisser un Commentaire